Le roi de Bouyafar Mohamed Aberkane condamné à cinq ans de prison ferme

0
520

Le député de Nador, Mohamed Aberchane, membre de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), a été condamné mercredi par la chambre criminelle chargée des crimes financiers près la cour d’appel de Fès à cinq ans de prison ferme et au versement d’une amende de 100 000 dirhams.

L’élu de la Chambre des représentants a été condamné pour faux et usage de faux (falsification de documents officiels), participation à la construction d’un lotissement résidentiel sans autorisation préalable et participation à la construction sans permis.

Le premier vice-président de la commune rurale d’Iaazzanene dans la province de Nador), également impliqué dans ce dossier, a été quant à lui condamné à un an de prison ferme et au versement d’une amende de 10 000 dirhams pour complicité. Le deuxième vice-président de ladite commune a écopé des mêmes peines pour les mêmes chefs d’inculpation.

Le procès du député de Nador s’est ouvert en mai dernier, après que le juge d’instruction près la cour d’appel a décidé de le poursuivre, ainsi que son fils et des vice-présidents de la commune d’Iaazzanene. Avant leur condamnation, les mis en cause étaient en liberté provisoire après avoir payé des cautions allant de 100 000 dirhams à 250 000 dirhams.

D’autres plaintes pour escroqueries, vol de terrains, appartenant aux RME, accusations contre des personnes avec de faux témoins etc… sont en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*