Nador la gendarmerie et l’administration territoriale encourage le pillage et l’exploitation du sable à Iaazzanene la nuit, malgré la quarantaine

0
498

Les habitants d’Iaazzanene, qui dépendent de la province de Nador, se sont réveillés au passage des camions semi-remorques chargés de tonnes de sable de source inconnue,  sont susceptibles de provenir de carrières non autorisées , ce qui est un vol majeur et sans précédent.

Dans une vidéo, ou on aperçois,les habitants d’Iaazzanene qui ont arrêté l’un des camions en provenance de la ville de Tétouan en raison de sa charge qui a dépassé celle autorisée qui causent des dommages à la route récemment rénovée, ainsi qu’aux maisons dont la plus part appartiennent aux immigrant qui se trouvent en Europe.

Une plainte adressée  à toutes les autorités concernées, y compris au gouverneur de Nador, qui reste a ce jour sans réponse. Une manifestation symbolique avait précédemment été organisée récemment pour attirer l’attention des responsables.

L’intervention des habitants intervient à onze heures trente du soir dans la soirée de mardi, et à la lumière de la quarantaine imposée en raison du virus Corona, pour limiter les ravages cause, par des dizaines et dizaines de semis-remorques à la route reliant les ronds-points de la communauté, qui a été récemment crée et a contribué il y a peu de temps à briser l’isolement de la population avant d’être sabotée par ces véhicules avec Tonnage jusqu’à 60 tonnes.

D’autre part, les observateurs se sont interrogés sur la mesure dans laquelle les conducteurs et autres respectent les mesures de précaution prises pour affronter Covid 19, y compris les licences exceptionnelles qui leur donnent le droit de se déplacer après sept heures du soir.

Cela est connu selon des sources fiables, que le parlementaire, Mohamed Abraken (Mohamed Oubarchane), qui occupe le poste de premier député de son fils en sa qualité de chef du groupe, est venu à l’endroit aux côtés de la gendarmerie royale et des responsables de l’administration territoriale, notant que Abarchane c’est mis a déversé sa colère comme d’habitude sur les fonctionnaires qui se sont sur place …

Il convient de noter que le ministre de l’Équipement, des Transports et de la Logistique, Abdul Qadir Amara, avait précédemment confirmé dans sa réponse aux questions des parlementaires que «l’affaire l’inquiète, indiquant que l’exploitation et le vol du sable qui ont lieu affectent les dunes de sable qui n’entrent pas dans le domaine public maritime». Il a aussi accuse d’autres parties du vol de sable la nuit, au vue et a la barbe de la gendarmerie …

On sait que des plaintes ont déjà été adressées au Ministère des Eaux  et forêts et au Ministère de l’intérieur et du gouverneur de la province de Nador, concernant des carrières de sable non autorisées, qui se trouvent sur les terres des immigres se trouvant en Europe,en plus des opérations de déracinement des arbres dans les forets de Bouyafar.

On ne comprend pas ce silence et cette absence de toute interaction ou réaction pour protéger l’environnement et faire respecter la loi, contre ce député pharaon de Bouyafar….

Courrier envoyé à l’amil (gouverneur).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*