Le juge d’instruction de la cour d’appel de Nador envoie Hamza Berkoush, le vice-président de la commune d’Iaazzanene, à la prison de Selouane

0
978

 


Bouyafar.com a appris, de sources bien informées, que le juge d’instruction près la cour d’appel de Nador a transféré Hamza Barkoush, le sous-chef de la commune d’Iaazzanene, à la prison de Selouane, le mardi 7 mars, après la demande du Procureur du Roi près du même tribunal.

Le Procureur du Roi près la Cour d’appel de Nador avait ordonné à la police judiciaire d’instruire l’affaire d’une plainte qu’il avait reçue de plusieurs victimes à qui un terrain de 21 hectares avait été volé, par le chef adjoint de la commune d’Iaazzanene, Hamza Barkoush, qu’il a enregistré au nom de la mère de son épouse, à son insu, et avec une complicité d’un magistrats de Nador, nommé Mohamadi Boudohi, les plaignants ont exigé l’ouverture d’une enquête afin de punir les voleurs de leurs terrains et punir les coupables.

Après que Hamza Barkoush, sa belle mere, et les faux témoins aient été interrogés pendant de nombreuses heures par la police judiciaire, pendant leur convocation mercredi 1er mars, pour venir à la préfecture de police, et de là ils devaient être présenté en état d’arrestation devant le ministère public pour examiner les charges retenues contre eux et ajuster les charges.

Hamza Barkoush était absent , la défense a remis un certificat médical prouvant l’incapacité de cinq jours (malgré son illégalité), après que sa défense et certains proches du dossier lui ont conseillé de ne pas s’aventurer à comparaître devant le parquet, de peur de l’emprisonner, en raison de la faiblesse des arguments dans le dossier, dans lequel il ne peut se défendre du vol commis avec de faux témoins, terrain qu’il a enregistré au nom de sa belle mère qui n’était pas au courant de cette escroquerie…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*