Le procureur de la République chargé des crimes d’argent transfère un Adoul et le vice-président de la commune de Beni Chiker à la prison de Bourgays à Fès

0
538


Bouyafar.com, par le site kawalisrif a appris, de sources bien informées, que la division régionale de la police judiciaire chargée des délits financiers dans la wilaya sécuritaire de Fès, le vendredi 24 février, est sous la surveillance du Procureur de la République du Roi en charge des délits d’argent à la cour d’appel de Fès, dans la wilaya de Nador, pour prendre les recrues de ce dossier, après que l’équipe a terminé avec eux les recherches préliminaires, à un moment où elle continue d’écouter toutes les parties concernées, de la commune de Beni Sheker, où les accusés sont interrogés au siège de la police judiciaire à Nador.

Le Procureur de la République près le Tribunal d’appel de Fès avait instruit la Division nationale, afin d’ouvrir une enquête sur les déséquilibres qui ont entaché la gestion du groupe Bani Shiker, pendant de multiples périodes au cours des mandats précédents et actuels.

L’ancien chef du même groupe, qui comparaîtra à nouveau et pour la troisième fois devant la Division nationale, a également été incarcéré, et l’information judiciaire a commencé par lui et certains de ses collaborateurs depuis le matin d’avant-hier, mercredi, et hier, jeudi, alors qu’il devrait comparaître avec un grand nombre d’élus et d’employés devant le procureur de la République près du tribunal des crimes d’argent, à Fès dans les prochains jours, afin de les interroger, et un certain nombre d’entre eux pourraient être déposés à la prison de Bourgays à Fès, au moment où le procureur de la République a saisi vendredi soir le juge d’instruction, un Adoul et deux autres personnes et le vice-président nommés Salam Roushdi, après leur interrogatoire, aux yeux du juge d’instruction, d’une requête pour les mettre en prison… .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*