Ahmed Moussaoui menace d’aller voir Mohamed VI pour dénoncer le député Mohamed Aberkene (Vidéo)

2
778

beni-chiker-bani-chikar-بني-شيكر-ايث-شيشار-13

Le samedi matin, la dissolution du 13 Décembre 2014,  M. Mustafa Al-Attar le gouverneur de Nador ,a fait une visite surprise à Beni Chiker, une partie de la délégation l’accompagnant par le Directeur du Bureau et le Secrétaire général de la galhia de la région de Nador , en plus du commandant,de la gendarmerie ainsi que le chef du conseil de la communauté et de son adjoint, avec un certain nombre d’ingénieurs et de techniciens ..

Cette visite d’inspection a été lancé à partir de l’entrée du centre communautaire où des œuvres de réaménagement ont été entrepris .., entre autre la place du marché hebdomadaire, qui date depuis la période de la colonisation espagnole.

M. le gouverneur de Nador lors de sa tournée dans le Centre communautaire, à trouvé monsieur Ahmed Moussaoui qui l’attendait, et lui demandant d’intervenir pour lever l’injustice, et le travail pour mettre fin aux obstacles et de harcèlement perpétrés contre des projets par le Conseil communautaire, avec la complicité de Mohamed Aberkene.

Mohamed Aberkene fait tout pour empecher Ahmed Moussaoui, de construire un centre commercial  moderne , une prévention de  l’arrestation des travaux dans les chantiers de construction, même si le détail mentionné ont été mis en place sur une superficie de 8000 mètres carrés , légalement autorisé et supervisé par l’ancien gouverneur.

Ahmed Moussaoui menace d’aller voir le roi Mohamed VI? pour tout balancer sur Mohamed Aberkene roi de Bouyafar ( Vol des terres des pauvres gens, couper la foret en toute impunite aveac la complicité des autorités locale, qu’il a corrompus e bien d’autres ecrets que lui seul connait).

Monsieur le gouverneur été appartement très embarrassé par ces accusations graves, Ahmed Moussaoui l’appelant à interpeller sa majesté Mohamed VI? 0 intervention urgente pour arrêter les violations aveugles de l’administration du Conseil de Beni Chiker, selon lui.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*