Il offre deux millions d’euros à quiconque l’aiderait à s’évader

0
2233

La police belge était au courant qu’une attaque se préparait contre la prison de Saint-Gilles. Elle avait été informée qu’un commando armé allait sans doute essayer de faire évader Mohamed Benabdelhak. Mais elle n’a pas pris les menaces au sérieux.

mb

Les plus hautes autorités policières et judiciaires belges avait été informées par l’officier de liaison français dès le mois de mars qu’un « commando lourdement armé était sur le point de faire évader » le baron de la drogue français Mohamed Benabdelhak, selon des informations parues les journaux ‘La Dernière Heure’ et ‘SudPresse’.

Un risque sous-estimé

Les autorités avaient aussi appris que celui qui est surnommé « Le Bombé » avait promis une récompense de 2 millions d’euros à quiconque l’aiderait à s’évader. Rien ou presque n’a cependant été fait, car le risque a été estimé comme « pas suffisamment concret ». 

Le « Bombé » transféré

Lundi, Mohamed Benabdelhak a été transféré vers 16h30 de la prison de Saint-Gilles à la prison de Bruges. Différents milieux judiciaires ont confirmé l’information. Ce transfert intervient après l’attaque d’un commando de quatre hommes lourdement armés dimanche soir, qui devait vraisemblablement permettre l’évasion de Mohamed Benabdelhak. Le transfert du trafiquant de drogue a été opéré dans le plus grand secret et sous haute sécurité par une équipe spécialisée dans les transferts de la police fédérale, le Gotts.

Un hélicoptère utilisé

Trois voitures anonymes sont entrées dans la prison de Forest, afin d’éviter la presse présente devant la prison de Saint-Gilles. Mohamed Benabdelhak a été emmené à la prison de Forest via une connexion entre les deux prisons. On lui a bandé les yeux et placé dans un véhicule. Le convoi s’est rendu à l’aéroport de Melsborek où un hélicoptère attendait afin d’amener le détenu à la prison de Bruges. La police fédérale a préféré éviter le transport par autoroute, redoutant une possible deuxième attaque des compagnons de Mohamed Benabdelhak afin de le libérer.

Source:rtl.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*