Le Gouverneur de Nador ouvre une enquête approfondie sur l’arrestation d’aberkene

0
882

Orevio spécial: Karim Salmi a Arevio

une copie des enregistrements audio de certaines des parties concernées par l’arrestation DE l’ancien parlementaire DE Nador Mohamed Abrchan, et de fournir au dossier contre les crimes des preuves au tribunal il y a deux jours des l’argent hache. Les enregistrements qui appartiennent à l’un des témoins dans l’affaire qui suit l’affaire de Mohamed Aberkene confirme que le nouveau gouverneur Ali Khalil a ordonné au commandant du district Bouyafar d’ouvrir immédiatement une enquête en profondeur après les nouvelles de l’arrestation de Mohamed Aberkane après qu’il soit transféré à Fès pour son interrogatoire. Selon la même source, le commandant de gendarmerie a écouté le cas du nommé « Monsieur Mousa »un immigrant, accusant Mohamed Aberkene de détournement de fonds et de fraude et de vendre la propriété des autres.

En cause à la date en 2014, où la victime dit avoir acheté un magasin dans le but d’ouvrir un projet de restaurant pour le fils de son frère à Iaazzanene contre la somme de 30 millions de centimes remis à Mohamed Aberkene 10 millions en espèces et 20 millions par un chèque.

Mais après la chute surprise aux élections législatives de Mohamed Aberkene et l’apparition des désaccords avec plusieurs parties dans la commune de Bouyafar, il a refusé de fournir sa boutique à la personne concerné, et a rejeté l’acceptation du contrat d’achat, qu’il a en sa possession.

L’immigrant après avoir consulté un avocat, et que le contrat prouve l’achat de la boutique, il a déposer une plainte auprès des autorités pour fraude à la vente de biens d’autrui, contre Mohamed Aberkene, avec la prevue de la copie du chèque émis à la vente.

Apres les refus de Aberkene au cours de la dernière période pour répondre aux appels de la victime, dit-il il a nie la vente à l’origine et a refusé de lui livrer le magasin vendu à Iaazzanene, il a répété les mêmes dénégations devant le juge d’instruction à Fès ..

Le plaignant a demandé des comptes à Aberkene pour toute transaction de l’opération commerciale qui a eu entre eux même lui donner le montant de 20 millions de centimes sous forme d’un chèque .. Le commandant de gendarmerie à écrit son rapport après avoir écouté les parties et le soumettre au gouverneur qui l’adresseras devant le tribunal de Fez pour crimes d’argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*