Après la « mère des bombes » américaine, la Russie dit posséder « le père des bombes » !

0
674

Il y a cinq jours, l’armée américaine a largué sur une région montagneuse en Afghanistan une bombe de type GPU 43, dite « la mère des bombes ». Même si le bilan des dégâts causés par cette bombe n’est pas précisé, le monde a découvert jusqu’ici la bombe non nucléaire la plus puissante de l’armée américaine.

Une force qui n’a pas pour autant impressionné les Russes qui ont dévoilé pour la première fois posséder ce qu’ils appellent « le père des bombes ». C’est un engin dont la puissance dépasse son homologue américaine quatre fois, c’est à dire l’équivalent de 44 tonnes de TNT et pèse légèrement moins que la GPU 43.

L’un des responsables de l’armée russe a décrit l’effet destructeur de cette bombe dont l’essai en 2007 a été un succès. Larguée sur une cible à partir du bombardier stratégique TU 160, cette bombe a complètement décimé ce qui a été désigné comme un grand ensemble immobilier. A ce propos le Général Rakchine de l’armée de l’air russe a déclaré à l’agence de presse « Sputnik » et à la chaîne  » Russia Today » que pour décrire la puissance de cette bombe, on peut dire que « toute trace de vie s’évapore littéralement ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*