Les routes à péage qui seront gratuites en 2021 en Espagne

0
452

Avec le modèle de paiement à l’utilisation des autoroutes survolant le débat public de temps en temps et déroutant le personnel, le gouvernement central continue de se conformer à son calendrier de libéralisation des autoroutes à péage en Espagne.

La stratégie a débuté en 2018 et culminera en 2021 avec la levée des barrières de trois autres routes à péage. L’un, l’AP-2 Zaragoza-Mediterráneo , cessera d’être entre les mains d’Abertis dans son intégralité en septembre.

Les routes à péage qui seront gratuites en 2021

À minuit le 1er septembre 2021, les éléments suivants cesseront d’être payés:

  • Deux nouveaux tronçons de l’ AP-7 , entre Tarragone et La Jonquera (Gérone) et entre Montmeló et El Papiol. Ils seront gérés par le ministère des transports, de la mobilité et de l’agenda urbain. Le tronçon Alicante-Tarragone de 373 km avait déjà été libéralisé.
  • Autoroute AP-2 Saragosse-Méditerranée (Saragosse-El Vendrell).
  • C-32 (Barcelone-Lloret de Mar) et C-33 (Barcelone-Montmeló), qui seront sous la responsabilité de la Generalitat de Catalunya.

Au total, il y aura 640 km plus libéralisés. Reste à savoir quel sera le coût d’exploitation et d’entretien de ces routes, ainsi que l’impact sur la fluidité du trafic, qui s’intensifiera notamment sur l’AP-7.

Il convient de noter que les tronçons de l’AP-7 de Crevillente (Alicante) -Cartagena (Murcie), Cartagena-Vera (Almería) et le périphérique d’Alicante continueront d’être payés . Aussi ceux de Torremolinos-Guadiaro et Benalmádena-Estepona.

Les autoroutes déjà gratuites

Alors que les concessions de routes à péage étaient en cours de conclusion, le gouvernement central a décidé de ne pas continuer à les renouveler. L’un des exemples les plus représentatifs des «chiringuitos» des concessionnaires est celui de l’AP-4 ou Autopista del Sur.

Inaugurée en 1973, c’était la première route à péage construite dans le sud de l’Espagne et sa concession a été prolongée pendant des décennies depuis le régime de Franco. Il a été libéralisé le 1er janvier 2020, après 50 ans de reprivatisation.

À ce jour, ce sont les routes à péage qui sont déjà gratuites :

  • À partir du 1er décembre 2018: AP-1 , Autopista del Norte. Il rejoint les villes d’Armiñán (Vitoria) et de Burgos.
  • À partir du 1er janvier 2020: AP-4 , qui relie les villes de Séville et Cadix, et l’ AP-7 dans la section qui relie Alicante et Tarragone. Tous deux d’Abertis.

Cela représente 467 kilomètres sans frais; 373 kilomètres correspondant à la section de l’AP-7 et 93,8 kilomètres à l’AP-4. Mais cela entraîne également une augmentation des dépenses d’entretien qui doit être supportée par les caisses de l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*