20 ans de prison pour corruption requis contre un ex-député

0
63

Dans l’affaire de l’ex-parlementaire, Zine El Abidine El Houass, connu sous le nom de « Moul 17 milliards », le parquet général compétent a requis, mercredi dernier, une peine de 20 ans de prison ferme à l’encontre de l’ex-député istiqlalien.

Ajouté à cette peine de 20 ans de prison ferme requise contre le mis en cause, le Substitut du Procureur général près la Cour d’Appel de Casablanca a demandé au tribunal de procéder à la saisie des biens de l’ancien Président du Conseil de Had Soualem, rapporte le quotidien Al Massae.

Selon la même source, Hakim Ouardi considère que les biens de Houass proviennent de la corruption. Il en veut d’ailleurs pour illustration l’incapacité du mis en cause à fournir les preuves de leur vraie provenance.

Dans les détails, le Substitut du Procureur général a fait cas de 27 biens immobiliers ou fonciers dont 8 au nom de l’épouse de l’ex-député. Quant au montant du compte bancaire de celle-ci, il se chiffre à plus de 4 millions de dirhams. La femme également n’a pu donner des explications au sujet de la provenance d’une telle somme d’argent.

A quand le cas de Mohamed Abarkane?

Source: https://www.bladi.net/maroc-ex-depute

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*