Le Monde présente ses excuses pour une couverture sur Macron accusée d’utiliser les codes de l’iconographie nazie

0
70

Le directeur des rédactions a expliqué que les « intentions graphiques » représentée sur cette une du magazine hebdomadaire du « Monde » « ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés ».

Un Emmanuel Macron raide et sévère en noir et blanc, sur un fond de couleurs blanches et rouges. Accusé par de nombreux membres de la majorité d’avoir choisi pour son magazine hebdomadaire une couverture utilisant « les codes de l’iconographie nazie », le journal Le Monde a présenté ses excuses, samedi 29 décembre.

« La couverture de M le magazine du Monde datée du samedi 29 décembre a provoqué des réactions critiques de certains de nos lecteurs. Nous présentons nos excuses à ceux qui ont été choqués par des intentions graphiques qui ne correspondent évidemment en rien aux reproches qui nous sont adressés », s’est excusé le directeur des rédactions Luc Bronner sur le site du quotidien.

Une référence aux « constructivistes russes »

Il a expliqué que « les éléments utilisés faisaient référence au graphisme des constructivistes russes au début du XXe siècle, lesquels utilisaient le noir et le rouge. La couverture s’inspire par ailleurs de travaux d’artistes, notamment ceux de Lincoln Agnew, qui a réalisé de nombreux sujets graphiques pour M le magazine du Monde« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*