Vidéo: les conditions de détention de Zefzafi à Oukacha

0
1222

Le leader du Hirak du Rif, Nasser Zefzafi, a encore défrayé la chronique lors de l’audience de son procès qui a eu lieu le 5 avril à la Cour d’appel de Casablanca. Bouteille d’eau à la main, il a affirmé que les détenus de la prison buvaient de l’eau polluée, pointant clairement du doigt les responsables du centre pénitentiaire.

Ces derniers n’ont pas tardé à réagir aux allégations de Zefzafi, se fendant d’un communiqué où ils ont catégoriquement démenti le fait que la bouteille soit sortie de la prison d’Oukacha. « A sa sortie de prison pour se diriger au tribunal, il n’avait pas de bouteille sur lui. L’administration se pose ainsi la question sur l’origine de cette bouteille et le but derrière la diffusion de mensonges pareils devant les juges », peut-on lire dans le communiqué.

Le document a ajouté que ces allégations faisaient partie d’une « mauvaise mise en scène visant à tromper l’opinion publique en inventant de fausses informations ». Dans une vidéo, le directeur de prison d’Oukacha est allé loin pour prouver ses dires : il a accédé à la cellule de Zefzafi et bu l’eau du robinet afin de convaincre l’opinion publique.

« Les eaux de la prison locale d’Ain Sbaa 1 respectent les normes de qualité selon les lois en vigueur. L’administration invite d’ailleurs les services compétents à se présenter sur place pour vérifier la qualité des eaux du centre », a conclu le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*