Des policiers suspendus après avoir prétendu que des souris ont mangé un stock de cannabis disparu

0
327

Leurs explications n’ont pas convaincu. Huit policiers argentins ont été suspendus après avoir prétendu que la disparition d’une demi-tonne de cannabis, saisie par les forces de l’ordre, s’expliquait par le fait que des souris l’avaient entièrement grignotée.

Il ne restait plus que cinq kilos et demi

Cela faisait deux ans que les 6000 kilos de cannabis étaient censés être stockés dans un entrepôt de la police à Pilar, à une soixantaine de kilomètres de la capitale argentine Buenos Aires, rapporte The Guardian. La volatilisation de la drogue a été remarquée lors d’une inspection. Il n’en restait alors plus que cinq kilos et demi.

Les soupçons se sont rapidement tournés vers l’ancien commissaire de police. Ce dernier n’a jamais signé la saisie de cannabis. L’ancien fonctionnaire et trois de ses subordonnés ont ainsi tous fourni la même explication: les stupéfiants ont été « mangés par les souris ».

Les rongeurs n’auraient pas confondu drogue et nourriture

Mais selon les experts de l’Université de Buenos Aires, il est impossible que les rongeurs aient confondu la drogue avec de la nourriture. De plus, il aurait fallu un très grand nombre de souris pour dévorer une telle quantité. Et si cela avait été le cas, les cadavres auraient été retrouvés, car les rongeurs seraient morts intoxiqués.

L’ancien commissaire et ses trois subordonnés devront s’expliquer devant un juge au début du mois de mai. Ce dernier cherche à savoir si la disparition du cannabis est le résultat d’une négligence ou d’une manipulation opportuniste.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*