LA NEIGE FAIT DES RAVAGES AU MAROC

0
241

Les fortes chutes de neige et la baisse drastique des températures ont mis les populations de plusieurs régions du Maroc dans des situations catastrophiques.

Le Maroc a rarement connu de telles conditions météorologiques. Le froid qui s’est abattu sur le pays a causé d’importants dégâts dans certaines régions.

 

Les principaux quotidiens arabophones de ce mercredi 7 février reviennent sur le calvaire qu’ont dû supporter les populations de certaines zones du pays, soumises à des conditions climatiques extrêmes.

 

Al Massae rapporte ainsi que les régions de l’Atlas et du Rif se sont retrouvées isolées à cause de la neige. Le journal s’intéresse particulièrement aux populations qui n’ont pu sauver leur cheptel, lorsqu’il constitue, pour beaucoup, le principal gagne-pain. Et, pour ne rien arranger à la situation des populations des zones montagneuses, les 30 à 50 centimètres de neige qui ont recouvert plusieurs routes les ont complètement isolées. Même l’approvisionnement en bois de chauffage ou en vivres est devenu impossible dans plusieurs villages.

 

Al Ahdath Al Maghribia, qui se penche de même sur ce drame, réserve sa Une à la situation dans le Moyen et le Grand Atlas. Dans ces zones, qui n’avaient plus vu tant de neige depuis les années 60, plus d’une trentaine de routes ont été bloquées. Le journal, qui liste la plupart des routes principales devenues impraticable à cause de la neige, revient également sur le décès de nourrissons, à Midelt. Mais le quotidien précise que, pour l’heure, il reste difficile d’imputer ces décès au froid qui a frappé la ville et ses environs. Même constat à Anfgou, une des zones sinistrées par les conditions météorologiques, où au moins quatre décès auraient été recensés ces derniers jours.

 

De son côté, Assabah revient sur le cas de personnes disparues pour avoir été, manifestement, prises dans la neige. Parmi elles, une quarantaine de bergers disparus dans la zone de Midelt et dont les familles n’ont aucune nouvelle depuis plusieurs jours. Le journal rappelle aussi que des centaines d’élèves sont privés d’école tandis que, dans les environs d’Azrou, des instituteurs se sont retrouvés bloquer au milieu de la route, à cause des fortes chutes de neige.

 

La situation est également catastrophique, souligne le quotidien, pour les agriculteurs qui ne peuvent plus espérer grand-chose des récoltes d’automne, en raison des températures trop basses frappant plusieurs régions du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*