Mohamed Aberkene confesse son crime devant le juge de Fes

0
559

Dans une nouvelle comparution devant, le juge d’ instruction pour corruption, trafic d’influence et escroquerie pour crimes judiciaires d’argent devant témoins, dans un procès intenté contre le président de la commune d’Iaazzanene, Mohamed Oubarchane précédemment inculpé de crime , de la fraude et la corruption influence selon l’article 245,248,250 de procédure pénale.

L’affaire a connu de nouveaux rebondissements elle a commencé par une plainte de l’enseignant de Moussa à la section des crimes de Fès contre l’ancien parlementaire  Mohamed Aberkene, l’accusant de le placer dans une affaire commerciale liée à un magasin commercial.

Le dossier après avoir fait la une des médias nationaux, internationaux et locaux et après une série de réunions des témoins ont été appelés au prés du juge, le 21 Novembre ce qui a surpris la défense de monsieur Moussa, maitre Marzouk Talbi en présence d’une partie qui n’a rien à voir avec l’affaire ,  « Bachir Boujizou »  ainsi que d’ un document administratif où il est vendu le magasin à monsieur Moussa.

Mais devant toutes les preuves mises devant l’évidence,devant le juge d’ instruction pour corruption, trafic d’influence et escroquerie pour crimes judiciaires d’argent le président de la commune, Mouhamed Oubarchane a admis devant le juge la sommes escroque à monsieur Moussa, qui s’élèvent à 19 millions et 30 millions.

Mohamed Aberkene, et Bachir Boujizou après cette confrontation, seront poursuivis devant le juge et en présence de la partie plaignante devant la haute cour du tribunal de Fez, pour une décision très attendue pour que justice soit rendu à monsieur Moussa, pour les accusations de fraude et de corruption,commises par Mohamed Oubarchane, dans une dernière tentative de tromper le tribunal et d’essayer cacher son crime, attribué à ses installations.

Nous attendons avec impatience son retour à Fes, ainsi que le faux temoin Bachir Boujizou ou « Il recevra sa récompense devant le juge, de la cour respectée. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*