Houcine El Ouardi viré: Réaction au ministère de la Santé

0
715

Stupeur et incompréhension au sein du ministère de la Santé suite à la décision royale de limoger Houcine El Ouardi, de son poste de ministre.

Un haut responsable à la Santé qui a souhaité garder l’anonymat, nous a avoué que le ministère est « surpris par la décision royale ». « El Ouardi est un homme bien, plein de compétences et de bonne volonté pour ce pays ».

Le responsable en question, qui travaille au ministère de la santé, depuis le mandat de Biadillah, assure que Houcine El Ouardi « faisait du très bon travail » et que les collègues du ministère avaient beaucoup d’estime pour son travail, mais aussi sa personne. À la question: « pensez-vous qu’il ait servi de bouc émissaire », notre contact a marqué un moment de silence avant de répondre « oui ».

Rappelons que Houcine El Ouardi fait partie des ministres relevés de leurs fonctions par le Roi Mohammed VI, suite au rapport de la Cours des Comptes concernant Al-Hoceima.

La Cour des comptes estime que la décision de confier à l’Agence du Nord la réalisation d’un nombre important de projets, pour un montant total de près de 3 MMDH représentant plus de 46% du budget global du programme, comporte des risques en termes de suivi, de coûts et de délais.
Elle s’interroge sur la capacité de cette Agence à réaliser, en plus de ses projets propres engagés dans d’autres provinces du nord, un programme de cette envergure, malgré ses moyens humains limités.
De même, la Cour des comptes estime que l’empressement observé chez plusieurs départements ministériels dont, la santé, de recourir à l’Agence n’est pas justifié.
Du côté des médecins, c’est plus le soulagement qui est de mise. En effet, « beaucoup de professionnels de la santé n’étaient pas satisfaits du travail d’El Ouardi », nous confie un président d’association sous couvert d’anonymat. « Les médecins sont très contents, il s’était attiré le mécontentement de tous… », ajoute cette même source.

Aucun nom ne circule actuellement pour remplacer El Ouardi à la tête du ministère de la santé. Ce sera donc au Chef du Gouvernement que reviendra la dure besogne de dénicher le talent nécessaire pour le proposer au roi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*