Une musulmane portant le hijab rouée de coups en Espagne

0
1079

Partagée entre deux sentiments envers la communauté musulmane prise en otage par des terroristes sans foi, l’Espagne peut parfois se laisser envahir par ses émotions au point de ne plus faire la différence entre le bon grain et l’ivraie.

Alors qu’une majorité d’espagnols pleure ses morts et panse ses blessés après les attentats du 17 août, une infime partie a décidé de se venger de la folie meurtrière de quelques fous.
Mais plutôt que de s’attaquer aux criminels, les lâches préfèrent les proies faciles.
Une musulmane vêtue d’un hijab a été attaquée dans la capitale espagnole par «  deux à trois  » adolescents une semaine après les attentats. Comme à l’habitude après chaque attentat, une augmentation significative des actes islamophobes est enregistrée et malheureusement l’Espagne ne fait pas défaut à la tradition.

La femme voilée de 38 ans a été agressée avec une violence inouïe devant la station de métro Usera au sud de Madrid. Après l’avoir roué de coups, les lâches sont partis en courant la laissant ensanglantée et gisant au sol jusqu’à l’arrivée des employés du métro qui ont pu appeler les secours.
La police madrilène a qualifié cette agression sauvage de «  crime de haine à caractère islamophobe  ». Les racistes se sont évaporés dans la nature mais les autorités espagnoles espèrent les appréhender au plus vite, même si la victime est incapable à l’heure actuelle de dresser un portrait-robot de ses agresseurs.

Au lendemain des attaques, l’Espagne se réveille dans la douleur et la tristesse, une situation dont profite l’extrême droite. Le siège social du collectif néo-nazi Hogar n’a pas hésité à exposer des bannières « xénophobes et islamophobes » sur son bâtiment au vu de tous.
On pouvait notamment y lire : «  L’Islam détruit l’Europe, alors que nous ouvrons grand les porte aux réfugiés  ». Une action condamnée par les forces de l’ordre espagnoles qui dénoncent un «  acte d’une extrême gravité  », ils ont exhorté le mouvement nazi à retirer sur le champ les slogans hostiles.

Source:alnas.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*