UN HAUT RESPONSABLE À LA WILAYA FRAPPE UN TECHNICIEN…ET LE TUE

0
783

Lors d’une dispute née autour d’un chantier de télécommunications, Mohamed Ibrahimi, chef du service de l’équipement à la Wilaya de Tanger, a réagi violemment en donnant un coup de pied dans les parties intimes du responsable du chantier. Ce dernier en est mort sur le champ. Le récit.

Un nouveau drame vient défrayer la chronique à Tanger. Une dispute née entre un responsable à la Wilaya de la ville et un technicien en charge d’un chantier d’équipement a vite tourné au drame. Les deux protagonistes en sont vite arrivés aux mains et le technicien en est mort.

 

Tout a commencé ce mardi quand Mohamed Ibrahimi, chef du service de l’équipement à la Wilaya de Tanger, était en tournée d’inspection de certains chantiers d’infrastructures de la ville. Il s’arrête devant un chantier de raccordement d’équipements de télécommunications au quartier Malabata et, non content de l’état des lieux, commence à blâmer les techniciens présents sur place. C’est là où Allal Yaagoubi, technicien chargé du suivi du projet à Maroc Télécom, intervient pour défendre ses équipes.

 

L’échange verbal gagne vite en intensité et en violence. La dispute vire à la bagarre. Dans un geste incontrôlé et incontrôlable, Mohamed Ibrahimi donne un coup de pied direct au niveau des parties intimes de Yaâgoubi. Ce dernier en est mort quasiment sur le champ, malgré son transfert rapide aux urgences de l’hôpital Mohammed V de Tanger.

 

Sur ordre du ministre de l’Intérieur, une enquête a été ouverte. Les éléments du deuxième arrondissement de la préfecture de police se sont rendus sur les lieux du drame et recueilli les témoignages. Pendant ce temps, la tension est montée d’un cran à l’hôpital Mohammed V, où les collègues du défunt ainsi que des responsables syndicaux se sont immédiatement dirigés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*