Procès de Zefzafi: Ziane porte de graves accusations envers la police

0
989

Dans une déclaration, une source proche de Mohammed Ziane, l’un des avocats de la défense du Hirak du Rif, a accusé la police d’avoir essayé, ce lundi matin, de l’empêcher de se rendre à la Cour d’appel de Casablanca afin de soutenir à la fois Nasser Zefzafi et Jawad Al Sabri, qui comparaissent devant le juge d’instruction.

La même source a indiqué que « la police a arrêté à deux reprises Maître Ziane sur la route venant de Rabat en direction de Casablanca… En dépit du retard, il a néanmoins réussi à atteindre le tribunal où il devrait plaider la cause de ses clients ».
Par ailleurs, Abdessadek El Bouchtaoui, également avocat du collectif, a confirmé que Zefzafi et Jawad Saberi passent ce lundi devant le juge d’instruction à la Cour d’appel de Casablanca, dans le cadre de l’interrogatoire détaillé relatif aux accusations portées contre eux.

Bouchtaoui a précisé que l’interrogatoire détaillé et approfondi devrait être long et pourrait durer des heures, d’autant plus qu’il portera sur les moindres détails entourant les accusations pour lesquelles ils sont poursuivis.

L’avocat a ajouté que contrairement à l’interrogatoire préliminaire, celui-ci passera au crible le contenu du procès verbal établi par la police judiciaire. Les avocats de la défense sont en droit de poser des questions bien précises et de dire ce qu’ils veulent, car « l’interrogatoire détaillé constitue le point final de l’enquête ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*