SM MOHAMED VI RÉTABLI LES RELATIONS DIPLOMATIQUES ENTRE RABAT ET LA HAVANE

0
652

Il ne fait pas de doute que le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Cuba fait suite aux rencontres qu’a eues Mohammed VI avec de hauts responsables cubains, en marge de sa visite privée sur l’île. Eclairage.

«Mohammed VI a eu des rencontres diplomatiques avec de hauts responsables cubains»,  de source sûre  en marge de la visite privée qu’il a accomplie avec des membres de sa famille du 7 au 14 avril 2017 à Cuba. Une semaine plus tard, le Maroc rétablit ses relations diplomatiques avec Cuba comme en atteste l’accord qui a été signé vendredi 21 avril à New York, par les ambassadeurs représentants permanents du Maroc et de Cuba, Omar Hilale et Anayansi Rodriguez Camejo. Il ne fait aucun doute que ce sont les rencontres du roi du Maroc avec de hauts responsables cubains qui ont conduit au rétablissement des relations diplomatiques entre Rabat et La Havane.

 

La politique pragmatique et active de Mohammed VI a mis ainsi un terme à une brouille de 37 ans entre les deux pays. Le Maroc avait coupé ses liens avec La Havane suite à la reconnaissance de la «RASD» par Fidel Castro en 1980.

 

Quelles leçons retenir du rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Cuba ? La politique réaliste de Mohammed VI ne reconnaît aucun sanctuaire aux séparatistes. De même que Mohammed VI a pu réintégrer l’Union africaine, en dépit d’une opposition féroce d’Alger, et a tissé des liens avec des pays d’Afrique de l’est et d’Afrique australe, traditionnellement hostiles au Maroc, le souverain a agi de même avec le régime cubain. Il n’existe pas pour lui de séjour privé de nature à reléguer au second plan les intérêts de l’Etat. Les lieux de ses vacances se déterminent aussi au regard des rencontres diplomatiques discrètes, au plus haut niveau, qui peuvent s’y tenir.

 

Que Cuba soit un bastion du Polisario, cela ne signifie pas de ne pas lui exposer le point de vue marocain sur le dossier du Sahara. Ce travail pédagogique, qui bat en brèche la propagande algéro-polisarienne, est l’une des constantes de la politique de Mohammed VI. Le rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba confirme aussi l’émergence du Maroc comme puissance continentale. L’échange de représentations diplomatiques entre le royaume et l’île cubaine doit beaucoup à la vision africaine de Mohammed VI qui a solidement implanté notre pays dans son continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*