RIF: DES HAUTS RESPONSABLES DÉMIS DE LEURS FONCTIONS

0
846

Suite aux violences qu’a connues, dimanche dernier, la région du Rif, plusieurs hauts fonctionnaires ont été démis de leurs fonctions, notamment dans les rangs du ministère de l’Intérieur.

La situation dans le nord du pays ne semble pas s’apaiser. Les violents heurts qu’a connus la région du Rif, la semaine dernière, et qui ont fait une centaine de blessés parmi les forces de l’ordre, ont coûté leurs postes à plusieurs hauts responsables. Akhbar Al Yaoum explique ainsi, dans son édition du 3 avril, qu’après le limogeage de Mohamed Zhar, gouverneur de la province d’Al Hoceima, le ministère de l’Intérieur poursuit sa purge. Il a, en effet, décidé de rappeler à l’administration centrale la majorité des responsables locaux.
Le pacha de la ville, Abdelessalam Arbouni, figure sur la liste des limogés. Il vient d’être remplacé par Ali Belka. Le ministère de l’Intérieur a également remercié le pacha de la ville d’Ajdir, Ahmed Benyacoub, le pacha de la ville de Béni Bouayach, Mohammed Ayad, ainsi que Abdeljalil Ben Rabeh, le pacha de la ville de la ville d’Imzouren.

 

L’intérieur a profité de cette opération de limogeages en série pour pourvoir deux postes vacants, soit le poste de pacha de Targuist et celui de président de la commune de Kétama.
La purge que vit la région n’est pas restée cantonnée au ministère de l’intérieur, puisqu’elle a également touché, notamment, le ministère de la Santé et celui du Transport. En effet, Houcine El Ouardi a décidé de remercier le délégué du ministère de la Santé au niveau de la province de Kennab. Le ministère du Transport a, quant à lui, décidé de permuter deux de ses représentants régionaux. Celui d’El Hoceima s’occupera désormais de la délégation d’Ifrane, quand celui d’Ifrane prendra ses fonctions à El Hoceima.

Le quotidien précise que la cérémonie d’installation de ces nouveaux responsables se tiendra lundi sous la direction de Mohammed Faouzi, inspecteur général au ministère de l’Intérieur.

source le 360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*