Dans le plus beau pays du monde, la vie humaine ne vaut rien!

0
568

Ce témoignage , rapporte un drame qui s’est produit après un accident de la route au Maroc. Les secours, encore une fois, n’ont pas été à la hauteur.

«À propos de la journée d’hier (20 août 2016).

En rentrant de Taza, à exactement 5 km de la sortie de l’autoroute de Tabouda, un accident grave s’est produit. Quatre passagers de la même famille occupait une voiture : un homme, son père, sa femme et sa fille.

Selon les dires de la fille, qui a survécu, le père a somnolé en conduisant à 120 km/h. La voiture s’est renversée plusieurs fois, avant de s’arrêter, roues en l’air, à l’écart de la bande d’arrêt. Cela s’est passé à 16h20. J’ai appelé le 5050 et leur ai communiqué notre position à 16h25. Je n’ai pas réussi cependant à contacter le 177.

Le père (la photo), avait la tête vidée de son sang et de son cerveau. Son fils était grièvement blessé, mais pouvait bouger et parler. Sa femme et sa fille sont sorties indemnes et n’ont souffert que de quelques blessures.

Nous nous sommes chargés immédiatement de soulever la carcasse de la voiture afin de libérer les passagers, avant d’improviser une couverture et une protection du soleil brûlant pour les victimes.

J’ai relancé le 5050 à 16h51, pour savoir si le secours était en route. Je répète que nous étions qu’à 5km d’une sortie de l’autoroute. Entre temps, seul le dépannage pour la carrosserie a débarqué.

Nous avons tout essayé pour panser les blessures du chauffeur, pour le protéger des 43° qui pesait lourdement sur la scène de l’accident et pour l’empêcher de regarder le cadavre de son père, mais on a attendu trop longtemps…

Nous lui avons appris les chahadas et récité quelques versets du Coran avant qu’il ne succombe à ses blessures 1h30 soit 90 longues minutes après l’accident, à 17h55.

Les gendarmes, visiblement occupés à collecter du cash ailleurs, et l’ambulance sont arrivés juste après. Mais après quoi ?

Est-il admissible qu’une ambulance tarde autant de temps pour arriver sur un lieu si fréquenté et si proche d’un centre urbain ?

Est-il admissible que les autorités mettent au service des citoyens un numéro d’urgence qui ne marche pas ?

Est-il admissible de continuer à vendre des voitures qui ne disposent d’aucune sorte de mesure de sécurité en cas d’accident ?

Est-il admissible de ne même pas essayer de prendre en charge immédiatement la fille complètement prostrée et de la laisser livrée à la bienveillance des bénévoles qui se sont arrêtés ? Dans « le plus beau pays du monde », la vie humaine ne vaut pas beaucoup…

إنالله وإنا إليه راجعون»

Source:lesiteinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*