Démantèlement d’un réseau spécialisé dans l’immigration de prostituées au Bahrein

0
1274

La police vient d’arrêter une proxénète qui facilitait l’immigration de prostituées marocaines vers le Bahrein, pour la somme de 50.000 dirhams.

Le tribunal d’appel de Rabat instruit actuellement l’affaire d’un réseau spécialisé dans l’immigration de prostituées vers le Bahrein. Une proxénète, poursuivie dans cette affaire, a brassé d’importantes sommes d’argent grâce ce trafic, rapporte le quotidien Assabah dans son édition de ce lundi 20 juin.

D’après le journal, la proxénète arrêtée facilitait l’immigration de prostituées marocaines au Bahrein contre une somme de 50.000 dirhams. Grâce à ce «commerce», l’accusée a pu accumuler une petite fortune. Elle dispose aujourd’hui d’un appartement dans le quartier de l’Agdal, à Rabat, et d’un autre à la plage Sables d’or, à Témara. La police a saisi, en plus de ces deux appartements, une voiture de type 4×4 de marque Nissan appartenant, de même, à la proxénète.

D’après Assabah, la police a confirmé que l’accusée était mariée à un Jordanien résidant au Bahrein, probablement mêlé aussi à cette affaire. La proxénète a également reconnu plusieurs des chefs d’accusations présentés par la police. Elle a notamment déclaré être en contact avec une proxénète marocaine exerçant dans le domaine de la coiffure, au Bahrein. C’est ce contact qui lui permettait d’avoir, dans un établissement hôtelier, des contrats de travail pour les prostituées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*