Mort Mohamed Abdelaziz, chef du polisario

0
541

Un site sahraoui a annoncé la mort ce mardi 31 mai, du chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, sans en préciser ni le lieu, ni les circonstances.

Né le 17 août 1947 à Marrakech Mohamed Abdelaziz fait ses études supérieures à Rabat jusqu’en septembre 1972. En mai 1973, il participe à Zerouate en Mauritanie au congrès constitutif du Front Polisario avant d’être écarté du bureau politique en raison de sa naissance hors du territoire sahraoui. Ce fils d’un retraité marocain des forces auxiliaires occupe de petits postes dans la clandestinité du mouvement séparatiste avant d’être élu au secrétariat du Polisario à la suite de la mort en 1976, de Moustapha Sayed. En 1982, il accède à la présidence d’une autoproclamé « RASD » dont les institutions sont installées à Rabouni, près de Tindouf et d’un gouvernement en exil à Alger.

Mohamed Abdelaziz sera «réélu» 6 fois d’affilée (1985, 1989, 1991, 1999, 2003 et 2007) et accède à la vice-présidence de l’OUA en 1985 puis à la présidence de l’UA en 2002. Fils d’un membre des forces auxiliaires marocain à la retraite et aujourd’hui installé à Kasba Tadla, près de Béni-Mellal, Mohamed Abdelaziz surnommé selon l’expression consacrée par Hassan II, « Mohamed El Marrakchi», l’homme s’est éteint lors d’un règne qui aura duré 39 ans, 9 mois et 1 jour.

Tout de suite après l’annonce de la mort du leader du Polisario, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a décrété un deuil national de 8 jours. le Conseil des ministres algérien a démarré sur l’observation d’une minute de silence et la récitation de la fatiha, rapporte les médias algériens. Sur le successeur du défunt chef du Polisario, peu de détails filtrent. Mais selon Le360, l’article 49 du statut du Polisario dispose que le prochain président de la « RASD » ne sera désigné que lors d’un congrès extraodinaire. En revanche, le site d’informations marocain indique que l’intérim jusqu’à prochaine « élection présidentielle » sera assuré par le président du Conseil national, Khatri Adouh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*