Le secret de la joie des juifs orthodoxes à l’aéroport Mohammed V

0
536

Nous venons d’en apprendre plus sur l’histoire des…

Une vidéo où l’on voit un groupe de juifs orthodox…Yeshiva World News.

Les New-yorkais s’envolent le 10 mai dernier pour Amsterdam, où ils visitent des synagogues locales et la tombe du rabbin Menashe ben Yossef ben Yisrael. Ensuite direction Kosice en Slovaquie, avant d’aller visiter la tombe du rabbin Yeshaya Steiner à Kerestir, en Hongrie. Depuis la Slovaquie, nos pèlerins prennent la direction de Tunis. Ils y visitent la vieille synagogue, le cimetière et le souk, avant de rencontrer le président et le premier ministre.

Les 70 New-yorkais continuent leur périple dans plusieurs autres villes: Rome, Lisbonne, Séville. Ils arrivent enfin à Rabat. Ils se rendent ensuite en voiture à Ouazzane pour visiter la tombe du rabbin Amram Ben Diwan. Ils reviennent à la capitale et s’envolent pour Ouarzazate. Là, « ils roulent durant 2 heures sur une petite piste, et continuent 45 autres minutes en quad jusqu’à la tombe du fils du Roi Salomon », relate Yeshiva World News.

Un des participants, cité par le média juif orthodoxe, raconte que « nous sommes allés  là où aucun juif n’a jamais mis les pieds. C’est la tombe d’un des fils du Roi Salomon. Pour s’y rendre, il faut rouler des kilomètres et des kilomètres, jusqu’à ce que vous atteigniez cette communauté ». La même source explique qu’il a fallu offrir 10 agneaux et chanter et offrir des sucreries aux enfants afin de se voir donner l’accès à la communauté. « Mais ils se sont excusés de ne pas pouvoir nous laisser entrer dans le tombeau. Nous avons priés les uns pour les autres. Nous avons ensuite chanté salem et fait nos au revoirs ». Leur retour à New York était prévu le mardi 17 mai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*