La compagnie maritime nationale s’apprête à voir le jour

0
883

Le ministère du Transport veut relancer le pavillon maritime marocain. Il signera à cet effet, avec BMCE Bank of Africa, une convention pour la création d’une compagnie maritime nationale.

Le sauvetage du pavillon maritime marocain serait en marche. Dans son édition du jour, L’Economiste révèle que le ministère du Transport s’apprête à signer une convention avec le groupe BMCE Bank of Africa pour la création d’une compagnie de transport maritime marocaine. Le journal assure que le capital de la future entreprise sera majoritairement détenu par la banque. Le reste sera entre les mains d’un armateur étranger. «L’arrivée d’un opérateur grec est sûre», affirme le quotidien économique qui annonce qu’un cahier de charge drastique a été imposé pour assurer le succès de la future compagnie. D’ailleurs, elle devra d’entrée acquérir pas moins de 9 navires «neufs». Ces bateaux, qui seront inscrits au registre national, doivent disposer d’une capacité minimale de 1.000 passagers et de 200 à 400 places pour les voitures.

 

«Le pavillon marocain devra couvrir 7 lignes parmi les plus fréquentées», indique L’Economiste. Outre l’emploi de personnel marocain, la compagnie doit donner des noms marocains à ses navires. «Il est également prévu de récupérer une partie des effectifs des compagnies maritimes liquidées», affirme le journal.
L’Economiste croit savoir que le projet a nécessité pas moins de trois années de négociation entre les deux parties, question de s’assurer de son succès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*