Prêt africain à 120 milliards de centimes pour le financement du port de Nador

0
565

12821444_1046497752056253_6441982563897731656_n

La signature de prêt africain à 120 milliards de centimes pour le financement du port de Nador de l’ouest de la Méditerranée
Signé par le ministère de l’économie et des finances et de la banque africaine de développement hier, mercredi 9 Mars, la convention de prêt de 1.2 milliards de dirhams pour financer l’achèvement des travaux du port de Nador de l’ouest de la Méditerranée. Et signez sur le prêt, qui avait promis de la banque africaine pour contribuer au financement du projet de port de Nador de l’ouest de la Méditerranée, pour chaque Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances et Fouad-le-moi et Mohamed Jamal Benjelloun, président du conseil d’administration et le président exécutif de la compagnie Nador de l’ouest de la Méditerranée. Le Conseil D’Administration de la banque africaine de développement, a approuvé un crédit d’une valeur de 112,86 millions d’euros pour le Maroc pour contribuer au financement du projet de construction du bateau les ports de Nador de l’ouest de la Méditerranée. Il a expliqué la banque, c’est que le prêt accordé pour la société (Nador West Med), Garantie de l’état, permettra à la base de financement de la construction d’infrastructures fonctionnalité isolées, aux cadres de premier de bateau. La source a déclaré que  » le bateau fait sur le front de la Méditerranée, du Nord-est du Royaume, autour d’un grand port suturer commerciale et industrielle et de la logistique et mes services sera construit sur la zone de libre, d’une superficie de 1500 hectares, la région adjacente au port une superficie De 2500 hectares « , Indiquant qu’il sera de commencer à l’exploitation de ce projet de manière progressive à partir de l’année 2021., ce projet prévoit la construction de quai de clef de 4200 mètres, l’été de secondaire de 1200 mètres, et la station des hydrocarbures, Et de deux stations de conteneurs de surveillance de Genève de 1520 mètres, capacité de 3 millions de équivalent vingt pieds (avec la possibilité d’ajouter un autre quai sur une longueur de 1440 mètres). Il a ajouté de la banque africaine de développement que ce projet se compose également de la station de transport du charbon avec le quai de 300 mètres, la capacité d’absorption de 4 millions de tonnes, et la station « de marchandises diverses » avec Le Quai de 300 mètres, et une station ont roulé, l’été pour les services de 384 mètres et 100 hectares de terres marines restaurées, soulignant que le coût estimatif du projet s’élève à 914,28 Millions D’euros.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE


*