La phrase de Barack Obama sur le Maroc qui a fait applaudir les américains à Baltimore

0
873

3

Washington : Le président américain Barack Obama a fait appel à l’image et au modèle du Maroc pour prendre la défense des musulmans américains.

En effet, il y a deux jours, le président Barack Obama a fait un grand geste, fort de sens, pour la défense des musulmans des USA, lesquels sont pris, ces derniers temps, sous les feux et la vindicte des candidats de l’extrême droite, à la présidentielle, notamment le républicain xénophobe et islamophobe, Donald Trump.

Pour regagner à son pays, son équilibre et sa paix sociale, le président Obama a décidé, face à tant de haine, de prendre la défense des musulmans de son pays et s’est rendu, pour cela, dans une mosquée de Baltimore dans l’Etat du Maryland, où il a prononcé un important discours devant un parterre de personnalités musulmanes américaines.

Le président Obama, qui a voulu que son discours, soit un message de vérité et une invitation à la paix, pour tous ses concitoyens, vis à vis des musulmans, il a clamé dans son discours, combien l’Islam est une religion de paix et combien les musulmans sont des êtres aussi bons et humains que tous les autres.

Pour étayer son propos, Obama a fait appel, au modèle d’un pays musulman, qui se distingue par son Islam éclairé et de tolérance : Le Maroc.

Dans son discours, Obama a dit :

’’ I want every American to remember how Muslim communities are standing up for others, as well.  Because right now, as we speak, there are Muslims (…) who just met in Morocco to protect religious minorities, including Christians and Jews.’’

‘‘Je veux que tous les Américains se rappellent comment les communautés musulmanes se  mobilisent pour aider les autres. Parce que maintenant, pendant que nous parlons, il y a des musulmans qui viennent de se rencontrer au Maroc pour protéger les minorités religieuses, y compris les chrétiens et les juifs.’’

Cette évocation du Maroc par le président américain a fait applaudir l’assistance musulmane à la mosquée de Baltimore. Bien évidement Obama faisait référence au congrès sur les droits des minorités religieuses, organisée par le royaume à Marrakech et qui a été sanctionné par une déclaration éponyme qui a fait appel à tous les musulmans dans le monde pour respecter les droits des non musulmans en terre d’Islam.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*