Un prisonnier politique Sérieux raconte la corruption dans la commune d’Iaazzanene

0
713

abarchan-bouyafar1-610x331

Un prisonnier politique Sérieux raconte la corruption dans la commune d’Iaazzanene, par le député Mohamed Aberkene.

Ancien prisonnier politique  M. Talbi Hussein sur le fond des événements de l’insurrection en 1984 en milieu rural a vivement critiqué la pratique et politique rurale dans la commune d’Iaazzanene actuellement appliquée  contre des citoyens, il a aussi parlé de la tyrannie du député Mohammed Abarkene.

Le professeur a déclaré dans un communiqué Iaazzanene manque d’une méthodologie claire dans la gestion des affaires locales de sorte que les citoyens sont les plus touchés à plusieurs niveaux en l’absence de réformes réelles dans le groupe.

Dans le même élève de la veine raconté pour sa vie politique et la ville de Oujda, où il a dirigé un soulèvement en 1984, a déclenché la campagne dans la ville d’Oujda, et à cause de cela il a été arrêté et emprisonné pendant trois ans avant d’être libéré et engagé dans la profession enseignante.

Le visage de l’orateur envois un message au Premier ministre Benkirane lui demandant d’intervenir immédiatement pour mettre fin à cette tyrannie exerce par le député Mohamed Aberkeneet les fonctionnaires dans Bouyafar et le forcer à adopter des réformes pour augmenter la marginalisation et l’exclusion des citoyens qui souffrent en silence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*