Officiel: les élections reportées à septembre

0
644

7023739-10747247Le chef du gouvernement a annoncé le report des élections pour le mois de septembre lors d’une intervention devant la Chambre des représentants.

Fin du suspense. Lors de la session mensuelle de questions orales au chef du gouvernement ce mardi 3 février au parlement,  Abdelilah Benkirane a déclaré que les prochaines élections auraient finalement lieu «  au mois de septembre ». Le chef du PJD n’a pas donné plus d’explications concernant le report de ces élections.

Rappelons que les élections communales et régionales étaient initialement prévues pour le mois de juin. Une échéance qui semblait néanmoins impossible à tenir vu le retard pris dans l’adoption et la promulgation des trois projets de lois organiques ayant trait à ces élections. Les textes de loi n’ont en effet été adoptés en Conseil des ministres que le 29 janvier, et ils doivent encore être débattus et votés au parlement: or, la session parlementaire d’automne doit se clôturer cette semaine, le 4 février. Autre problème, le mois de ramadan, qui doit démarrer autour du 18 juin, et qui aurait compliqué l’organisation des élections, avait confié à Telquel.ma  le député PJD Abdelaziz Aftati.

De son côté, Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du parti de la lampe, a attaqué les partis de l’opposition. Le député du PJD  les a  notamment accusé d’exercer du « chantage politique » dénonçant ainsi  leur demande de création d’une commission indépendante chargée du superviser les élections. De même, Abdellah Bouanou a demandé à ce que les médias publics offrent un espace permettant aux partis politiques de faire la promotion de leurs programmes, dans le but d’inciter plus de Marocains à s’inscrire sur les listes électorales.  300 000 Marocains se sont récemment inscrits sur les citoyens selon les chiffres communiqués, le 19 janvier, par le ministère de l’Intérieur aux partis de l’opposition.  Le Maroc comptait 13 millions de personnes inscrites sur les listes électorales avant cette nouvelle vague d’inscriptions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*