Mohammed VI et François Hollande scellent la réconciliation maroco-française

0
388

000_Par8094818-680x365

Le roi et le président français qui se sont rencontrés ce 9 février à Paris, se sont « félicités » du rétablissement de la coopération judiciaire entre leurs deux pays.

Le président François Hollande a reçu ce lundi 9 février le roi Mohammed VI pour sceller la réconciliation entre Paris et Rabat après une brouille diplomatique qui a duré un an, selon l’agenda du chef de l’État. Le monarque effectue depuis une dizaine de jours une visite « privée » en France, qui a coïncidé avec la signature le 31 janvier entre les deux pays d’un accord rétablissant leur coopération judiciaire, principale victime de cette brouille bilatérale.

Les deux dirigeants ont affirmé ce lundi 9 février à Paris la détermination de la France et du Maroc « à lutter ensemble contre le terrorisme et à coopérer pleinement dans le domaine de la sécurité », selon un communiqué conjoint publié après leur rencontre à l’Élysée.

Selon ce communiqué, les deux dirigeants « se sont félicités de l’accord bilatéral du 31 janvier qui crée les conditions d’une coopération judiciaire plus efficace entre les deux pays ». Ils ont « également souligné la détermination de la France et du Maroc à lutter ensemble contre le terrorisme et à coopérer pleinement dans le domaine de la sécurité ». Le communiqué annonce une prochaine « réunion de haut niveau » entre les deux gouvernements, qui sera préparée par un « programme intense de visites ministérielles ».

Les deux chefs d’État se sont réjouis que les conditions soient réunies pour une « nouvelle dynamique de coopération confiante et ambitieuse entre la France et le Maroc dans tous les domaines ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*