Un père de famille musulman tué de 17 coups de couteau par son voisin

0
4879

1cLsdphoto non contractuelle

Un homme d’origine marocaine a été tué dans la nuit de mardi à mercredi de 17 coups de couteau dans le Vaucluse (sud), un acte dénoncé aujourd’hui comme « islamophobe » par une organisation musulmane.

Armé d’un couteau, un homme de 28 ans a fait irruption au domicile de ses voisins après avoir enfoncé la porte. Il a frappé à plusieurs reprises Mohamed El Makouli, âgé de 47 ans, avant d’être désarmé. Il est reparti chez lui chercher un second couteau et a asséné d’autres coups au père de famille. La victime a été atteinte de 17 coups de couteau au total.

Sa compagne, blessée aux mains en voulant s’interposer, a pris la fuite avec leur bébé avant d’alerter les gendarmes.

Dans un communiqué, l’Observatoire national contre l’islamophobie dénonce un « acte horrible aux mobiles islamophobes« . Selon Abdallah Zekri, le président de l’observatoire, l’épouse de la victime a témoigné avoir entendu l’agresseur présumé crier « Je suis ton Dieu, je suis ton islam« . « L’aspect islamophobe sera vérifié dans le cadre de l’instruction », a indiqué le parquet d’Avignon.

L’auteur présumé a été retrouvé à proximité du lieu du crime tenant des propos incohérents et interné dans un l’hôpital psychiatrique où une schizophrénie a été diagnostiquée, selon le parquet. Il a été inculpé jeudi pour assassinat.

Dans un incident séparé survenu à Toulouse (sud-ouest), un homme de nationalité roumaine, qui avait proféré des menaces de mort contre les musulmans, a été interpellé aujourd’hui près de la grande mosquée porteur d’un couteau.

Une de ses connaissances avait prévenu les services de police qu’il avait l’intention d’aller « tuer un musulman« , a indiqué une source policière. Il a été placé en garde à vue pour port d’arme et menaces de mort réitérées.

Mercredi, l’Observatoire contre l’islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM) avait fait état de plus d’une cinquantaine d’actes anti-musulmans après l’attentat djihadiste contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*