Tout ce qu’il faut savoir sur le prochain Windows 10

0
485

343761

Logiciel « gratuit », réalité virtuelle, fusion des plateformes… Microsoft a dévoilé d’intéressantes nouveautés mercredi soir lors d’une « preview » de Windows 10.

Un nouveau système d’exploitation en partie gratuit, un nouveau navigateur internet pour remplacer Explorer, et un pari sur la réalité augmentée: Microsoft tente à nouveau de se réinventer pour faire oublier le succès mitigé de sa précédente tentative, Windows 8.

Deux jours après la suspension de la vente des Google Glass, le géant américain des logiciels a dévoilé mercredi son propre prototype de lunettes, permettant d’ajouter des hologrammes d’objets virtuels en trois dimensions au monde réel et d’interagir avec eux avec les mains.

« Jusqu’à maintenant, nous nous immergeons dans le monde de la technologie« , a commenté Alex Kipman, en charge du projet chez Microsoft, lors d’un événement organisé au siège du groupe à Redmond (nord-ouest des Etats-Unis).

« Et si nous pouvions prendre la technologie et l’immerger dans notre monde? », a poursuivi M. Kipman, qui avait notamment été l’un des pères de Kinect, le système de commandes gestuelles et vocales de la console de jeu Xbox de Microsoft. « Les hologrammes peuvent devenir une part de notre vie quotidienne ».

Les « HoloLens » ont des verres permettant de voir le monde réel autour de soi, mais intégrant une technologie permettant d’afficher par dessus des hologrammes. Elles fonctionnent de manière indépendante, sans câble et sans connexion à un smartphone ou à un ordinateur.

Microsoft a imaginé mercredi qu’elles puissent par exemple donner des indications visuelles en direct pendant une réparation de plomberie de routine, mais aussi permettre de se téléporter virtuellement sur Mars et de contrôler un véhicule se trouvant physiquement sur cette planète.

Selon M. Kipman, des spécialistes de la réalité virtuelle, dont la société phare Oculus VR rachetée l’an dernier par Facebook, ont été invités à explorer les applications possibles pour les HoloLens.

Le patron de Microsoft Satya Nadella a estimé que cette technologie pouvait contribuer à ouvrir la porte à un nouveau type d’informatique.

« Si c’est un succès, HoloLens étendra en fin de compte la manière dont les gens interagissent avec les machines, comme la souris dans les années 1990 et les interfaces tactiles après l’introduction de l’iPhone en 2007 », a renchéri James McQuivey, un analyste du cabinet de recherche Forrester.

Ruptures

Au-delà de la surprise constituée par HoloLens, l’événement de mercredi a été surtout la présentation par Microsoft des détails de son futur système d’exploitation Windows 10.

Cette future version de ce qui reste un de ses logiciels vedettes est un enjeu important pour le groupe, qui cherche toujours la formule pour s’imposer à la fois sur les ordinateurs des entreprises et les tablettes et smartphones du grand public.

La précédente version, Windows 8, déjà présentée lors de sa sortie fin 2012 comme une révolution, avait déçu.

« Notre ambition est que les 1,5 milliard d’utilisateurs de Windows tombent amoureux de Windows 10 et que des milliards d’autres décident de l’adopter », a avancé Satya Nadella.

Selon Forrester, Windows 10 devrait « devenir la nouvelle norme en entreprise que Windows 8 n’a pas su être », mais Microsoft a encore du chemin à faire pour augmenter sa part de marché mobile.

Windows 10, conçu de manière « participative« , en prenant en compte les retours de testeurs, est censé offrir un socle commun sur lequel les développeurs pourront créer des applications pour des smartphones, des tablettes, des ordinateurs portables ou de bureau, et même la console de jeux vidéo Xbox.

Pour inciter à l’adopter, Microsoft l’offrira pendant un an comme une mise à jour gratuite pour les utilisateurs des deux versions antérieures, Windows 7 et Windows 8.1.

Cela constitue une rupture pour Microsoft qui, hormis la petite mise à jour entre Windows 8 et Windows 8.1, avait toujours fait payer ses nouveaux systèmes d’exploitation.

Autre rupture: Microsoft qui, jusqu’ici, attendait plusieurs années entre chaque nouveau Windows, prévoit des mises à jour tout au long de la vie de Windows 10.

Il devrait aussi intégrer l’assistant vocal Cortana, qui constitue la réponse de Microsoft au service Siri du rival Apple, tout comme le futur navigateur internet Spartan, également annoncé comme le successeur d’un autre logiciel phare de Microsoft, Internet Explorer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*