Les frères Kouachi tués à Dammartin, l’otage libéré

0
791

Use

Peu avant 17H00, les gendarmes d’élite ont lancé l’assaut contre l’imprimerie CTD de Dammartin-en-Goële dans laquelle les deux suspects Said et Chérif Kouafi s’étaient retranchés. Ils les ont rapidement neutralisés. Une personne, cachée dans une boîte en carton au sein de l’imprimerie, a donné de précieuses informations aux forces de l’ordre durant toute la journée.

Vers 16h50, deux « très fortes » déflagrations ont été entendues, suivies de tirs d’armes automatiques, ont constaté des journalistes présents à proximité de l’imprimerie. Les rafales ont duré durant une bonne dizaine de minutes.

Un hélicoptère de la sécurité civile s’est ensuite posé sur le toit de l’imprimerie CTD, où les djihadistes, principaux suspects de l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, étaient retranchés depuis ce vendredi 9h00.

Said et Chérif Kouachi ont été tués selon le ministère de l’Intérieur.

Une personne était cachée au sein de l’imprimerie. Cette dernière donnait de précieuses informations sur la situation aux forces de l’ordre.

Vers 16h50, deux « très fortes » déflagrations ont été entendues, suivies de tirs d’armes automatiques, ont constaté des journalistes présents à proximité de l’imprimerie. Les rafales ont duré durant une bonne dizaine de minutes.

Un hélicoptère de la sécurité civile s’est ensuite posé sur le toit de l’imprimerie CTD, où les djihadistes, principaux suspects de l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, étaient retranchés depuis ce vendredi 9h00.

Said et Chérif Kouachi ont été tués selon le ministère de l’Intérieur.

Une personne était cachée au sein de l’imprimerie. Cette dernière donnait de précieuses informations sur la situation aux forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*