0
566

ert456

Au cours d’une soirée arrosée à Tanger, un paysan va subir un viol à répétition. Il a néanmoins refusé de porter plainte. Récit.

Assabah accorde dans son édition de ce vendredi 9 janvier une large place à une affaire sordide: « un agriculteur sauvagement violé à Tanger ». Le journal nous apprend que la victime, le paysan en question aurait subi de la part de ses agresseurs « de pires sévices physiques » notamment un viol à répétition. « La gravité de l’agression sexuelle est même contenue dans une vidéo enregistrée à partir d’un téléphone », rapporte Assabah. Le paysan a refusé le lendemain de cette soirée de porter plainte, bien qu’il ait été « victime du viol présumé », révélant à la police qu’il avait « des craintes que sa réputation soit ternie par la divulgation de ce scandale ».

La police de Tanger a aussitôt déclenché une enquête sur cette affaire après avoir été alerté notamment par trois jeunes filles, qui ont affirmé avoir assisté à la scène. « La police, ajoute le quotidien, est en possession d’une vidéo montrant clairement cette agression sexuelle à l’encontre de ce paysan ». « Tout ce beau monde est impliqué à divers degrés dans ce scandale qui a eu lieu lors d’une soirée bien arrosée », commente le journal. D’ailleurs, ils ont tous été arrêtés et seront présentés ce vendredi devant le parquet de Tanger. Ils sont accusés « d’enlèvement, de séquestration, de torture, d’agression sexuelle et de fausse dénonciation ».

Source:Le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*