Un ferry en feu au large de la Grèce

0
743

B571T76IcAEoayD

Un incendie s’est déclaré dimanche matin à bord du Norman-Atlantic, un ferry italien pris dans le mauvais temps au large de la Grèce, et une opération de sauvetage est en cours pour évacuer les 478 personnes à bord, dont 268 Grecs, selon les autorités grecques.

La mission de secours est néanmoins complexe en raison de conditions métérologiques extrêmement difficiles. Des vents de 10 sur l’échelle de Beaufort qui en compte 12 soufflent actuellement, auxquels s’ajoutent des pluies torrentielles, de la grêle, et des vagues de six mètres de haut, d’après les autorités. Selon le média italien Sky TG24, le navire donnait de la gîte en milieu de journée.

 

Le Norman-Atlantic, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, transporte 222 véhicules, 422 passagers et 56 membres d’équipage – 22 Italiens et 34 Grecs. Il a quitté le port grec de Patras à 5 h 30 dimanche matin en direction du port italien d’Ancône, et envoyé un signal de détresse alors qu’il se trouvait à 33 miles nautiques de la petite île grecque d’Othoni, située dans le canal d’Otrante au nord-ouest de Corfou (en mer Ionienne, une partie de la mer Méditerranée située au sud de la mer Adriatique).

150 PERSONNES DANS UN CANOT DE SAUVETAGE

« Le capitaine a ordonné l’évacuation du bateau, selon les premières informations », a déclaré Nikos Lagkadianos, porte-parole de la garde-côte grecque. Plusieurs navires ayant répondu à l’appel de détresse du Norman-Atlantic l’entouraient, et vers 8 heures du matin, 55 personnes avaient pu être transférées vers un autre navire, tandis que 150 étaient dans un canot de sauvetage. Un autre navire, L’Esprit-du-Pirée, tentait de les récupérer en milieu de matinée, mais les conditions métérologiques rendaient l’opération difficile.

4546809_3_d9c4_l-operation-de-sauvetage-est-en-cours-pour_7cf010209f1683a4b366f678df2d32ae

La marine italienne a par ailleurs annoncé vers 8 heures sur son compte Twitter qu’un hélicoptère avait quitté sa base de Grottaglie (sud-est de l’Italie) et un quart d’heure plus tard que deux autres hélicoptères se tenaient prêts à décoller de Catane, en Sicile.

FEU DANS LE PONT RÉSERVÉ AUX VOITURES

Des passagers ayant contacté des chaînes de télévision grecques comme Mega parlent d’une situation dramatique, visiblement moins effrayés par le feu lui-même, évoquant des flammes « qui diminuent », que par leur situation très difficile au milieu de la mer déchaînée. « Ils ont essayé de mettre des canots à l’eau mais nous n’avons pas pu y monter tous. Il n’y a pas de coordination », a déclaré l’un d’eux.

L’incendie s’est apparemment déclaré dans le pont réservé aux voitures, qui contient environ 200 véhicules. Mais la chaleur a vite atteint le navire tout entier. « Nos chaussures commençaient à fondre, dans la cabine de réception », a raconté à la châine Mega l’un des passagers déjà transférés vers un autre navire.

4546804_3_f8d0_un-ferry-italien-est-en-feu-au-large-des-cotes_6329e62598cf8c3b19c1fccf2620a841

UN NAVIRE MARCHAND TURC FAIT ÉGALEMENT NAUFRAGE AU LARGE DE L’ITALIEUn autre bateau a fait naufrage dimanche 28 décembre, au large du port italien de Ravenne. Trois hommes étaient portés disparus après que le navire marchand, battant pavillon turc, a chaviré dans les eaux agitées du nord de l’Adriatique selon les garde-côtes. Les trois hommes faisaient partie des onze personnes à bord de ce navire et d’un autre, battant pavillon de Belize, qui se sont heurtés, en pleine tempête, à environ deux kilomètres de la côte.

 
Spource:lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*