Un Caïd de Casablanca évacué de force après avoir refusé de quitter son poste

0
806

caid-fida-17-eme-arrondissement-680x365

Ismaïl Benyahya, Caïd de Derb Soltan El Fida (17ème arrondissement de Casablanca), a du être évacué de force par les autorités publiques après avoir refusé de quitter son poste par protestation contre son éviction.

En place depuis environ 8 mois, le Caïd a été sommé de quitter son poste par le ministère de l’Intérieur, notamment après des plaintes de citoyens l’accusant de demander 500 dirhams à chaque vendeur ambulant (ferrachas) voulant s’installer sur les lieux publics sans craindre des représailles des forces de l’ordre.

J’ai été puni pour avoir fait mon travail.

Certains citoyens affirment que des lobbys ont provoqué son départ car il s’était attaqué aux vendeurs ambulants, financés par les commerçants, qui occupaient les rues et trottoirs, notamment la rue Al Abbasiyine, ainsi qu’à des maisons clauses.

Quelques semaines avant son arrivée, c’était le chef de la Police Judiciaire, Abdelilah Assaouti, qui avait été remercié suite à des accusations de corruption. Lui aussi était à son poste depuis à peine 8 mois. Pour son cas aussi, certains citoyens dénoncent des lobbys et attribuent une augmentation de l’insécurité à Derb Soltan à son départ .

Source:aufait

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*