Entrée en scène des drones suicidaires Iraniens

0
901

Sans-titre-1

Au cours des manoeuvres militaires  baptisées  Mohammad  le Messager d’Allah, qui dureront  six jours  dans les régions du sud et du sud-est du pays, l’armée iranienne a pu tester des drones suicidaires,   a indiqué  le commandant des forces terrestres de l’armée iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan cité par l’agence de presse Tasnim.

« Le drone peut être utilisé pour frapper des cibles aériennes et terrestres », a-t-il déclaré.

Le projet des forces terrestres de recourir à des drones suicidaires remontent à septembre 2013, lorsque le général Pourdastan avait annoncé que ses forces avaient fabriqué un nouveau type de drone suicidaire, appelé « Ra’ad 85 ».

« Ce drone est comme une bombe mobile et il est capable de détruire des cibles fixes et mobiles », a déclaré le commandant.

Les forces terrestres ont employé des véhicules aériens sans pilote (UAV) pendant deux phases d’exercices en cours, a-t-il précisé, ajoutant que « dans la première phase, les drones avaient joué le rôle d’appareils ennemis et que dans la seconde phase ils étaient des appareils amis ».

Les exercices de six jours organisés conjointement par les forces terrestres, navales et aériennes de l’armée iranienne, impliquant la base aérienne de Khatam al-Anbia, ont  lieu dans le sud du pays, y compris dans des eaux allant de l’est du détroit d’Ormuz au nord du golfe d’Aden.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*