Il a osé le dire. Le wali de Guelmim: « le camion-benne était propre » !!!!

0
880

tizpress

En marge de la cérémonie funéraire pour les victimes de l’oued Tamsourt, le wali de la région Guelmim-Smara a été interviewé par notre confrère Hespress. Autant le dire tout de suite: des congratulations, des félicitations, un optimisme digne d’un JT, mais pas un mot sur l’absence de secours sur place.

La meilleure réponse à ces pluies et ce climat, c’est l’homme marocain, avec son comportement et ses valeurs », a déclaré Mohamed Ali Eladmi, wali de la région de Guelmim-Smara, qui a chaleureusement remercié et félicité les volontaires ayant mené les opérations de sauvetage. « Ils ont sorti les cadavres sans rien toucher » (en référence aux bijoux portés par les victimes qui revenaient d’un mariage) faisant preuve, selon lui, « d’une élévation morale dont il faut tirer des leçons.

« Le Maroc va prospérer, et ces intempéries seront une leçon pour nous », a-t-il poursuivi.

Concernant le camion-benne dans lequel ont été transportées les dépouilles des victimes, le wali a expliqué… que « le camion était propre « . Le wali a eu le mérite de reconnaître qu’il s’agissait bien d’un camion-benne servant habituellement au transport des déchets.

Et, à la question du journaliste de Hespress, relative à la non-intervention des militaires, alors que la région compte une base avec de considérables effectifs, M. Eladmi a répondu que « les facteurs climatiques étaient défavorables à l’envoi d’hélicoptères ». Les FAR ne disposeraient-ils que d’hélicoptères, non de camions tous-terrains ?

En tous les cas, derrière le camion-benne transportant les dépouilles des victimes, il y avait un 4×4 officiel, appartenant selon son immatriculation, à un officiel local, élu ou agent d’autorité. Lequel a probablement estimé que son véhicule était trop propre pour transporter des morts.