Des braqueurs ont volé un échantillon du virus Ebola : un attentat bioterroriste à craindre ?

0
728

ébola-4-670x441

Un vent de panique souffle en Guinée où une glacière contenant un échantillon du virus Ebola a été dérobée, rapporte RFI. Des individus armés ont stoppé un bus sur l’axe Kankan-Kissidougou (Est du pays) et ont dépouillé les passagers de toutes leurs affaires personnelles sous la menace.

« Un produit considéré comme dangereux »

Problème : un médecin transportait avec lui un précieux échantillon du virus qui décime le pays afin de le confier à un laboratoire spécialisé. D’après le docteur Sakoba Keïta, chef de la coordination de la cellule de riposte contre Ebola, il s’agit d’un « écouvillonnage de la bouche d’un patient décédé, (…) un produit biologique considéré comme dangereux par l’OMS ». On ne sait pas encore si les braqueurs projettent un attentat bioterroriste ou si ils ont volé la glacière par pur hasard. Dans ce dernier cas, ils pourraient être accidentellement contaminés par le virus et contribuer à propager l’épidémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*