Bataille rangée entre gangs à Tanger

0
903

a00f7588-226e-11de-967b-3479ebb9b69c

Pour le contrôle des points de vente de cocaïne et d’héroïne, deux bandes rivales ont livré une bataille sanglante mercredi au quartier Beni Makada à Tanger. Ces affrontements ont effrayé les riverains.

Le quartier de Beni Makada à Tanger est un des points noirs du trafic de drogue listés par la DGSN. Et pour cause, l’insécurité y est flagrante. Dernier épisode en date, l’affrontement sanglant entre deux bandes rivales dans le cadre d’une véritable guerre des gangs, mercredi. Le quotidien Al Akhbar, sous le titre « affrontements sanglants entre deux bandes à Tanger pour le contrôle de points de distribution de drogues », rapporte que les affrontements ont eu lieu au quartier Bir Achir et Ard Addawla à Beni Makada. Lors des combats, les belligérants ont usé d’armes blanches, de bâtons, de gaz lacrymogène et de jets de pierres. Le bilan des affrontements est de plusieurs blessés, dont certains dans un état grave. Par peur d’être interpellés, beaucoup d’entre eux ont d’ailleurs préféré ne pas se faire soigner dans les hôpitaux de la ville du détroit. Quatre blessés graves ont été admis dans les hôpitaux après avoir été évacués par ambulance. Ces derniers ont quitté les urgences de l’hôpital provincial après avoir reçu des soins, sans être arrêtés. Parmi eux figure M.A, fils d’une fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, âgé de 21 ans, résidant dans le quartier Kharsat Moura. Le jeune homme a été blessé par arme blanche au niveau de la main.

Al Akhbar ajoute que trois individus ont été arrêtés. Les affrontements n’ont pas épargné les véhicules en stationnement. 13 d’entre eux ont été saccagés. Profitant de l’agitation et de la terreur qui a régné dans le quartier, des voleurs ont subtilisé une Volkswagen Vento immatriculée en Espagne, qui n’a pas encore été retrouvée. Le journal ajoute que l’étincelle de cette flambée de violence a été donnée par des repris de justice dont les surnoms sont Roufix, Kfita, Touibna et Karim, qui habitent différents quartiers de Tanger. Depuis plusieurs années, Tanger est devenue une plaque tournante de la vente de drogues dures. Des substances qui mettent en péril l’avenir de toute une génération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*