Un bébé à « vendre » pour 500 DH à Sefrou!

0
1684

6984071-10680708

Trois membres d’une même famille ont été arrêtés à Sefrou pour avoir voulu vendre un nouveau-né, une fillette, pour la modique somme de 500 DH. L’information donne froid dans le dos. Des membres d’une famille à Sefrou ont voulu vendre un bébe, né d’une relation illégitime et dont la maman se trouve être leur fille âgée de 15 ans, pour la somme de 500 DH. Selon Al Massae, daté de ce lundi 15 septembre, le procureur près le tribunal de première instance a décidé de déférer devant la justice cette jeune fille. Selon le même journal, la mère est une élève en première année de lycée. Elle réside, avec sa famille, dans le pauvre quartier de Nass Aâdloune, dans la vieille médina.

Annass est plus prolifique en détails. Le journal affirme que tout a commencé le jour où trois membres de cette famille sont allés se promener dans les avenues de la ville à la recherche d’un éventuel « acquéreur ». Mais ils ont été repérés par le garçon d’un café, situé près de la brigade de la gendarmerie, qui a averti les autorités locales, notamment le caïd du 2ème arrondissement de la ville. L’agent d’autorité, accompagné de plusieurs éléments des Forces auxiliaires, s’est d’abord approché des membres de ladite famille, se faisant passer pour quelqu’un d’intéressé par « l’achat » du nouveau-né. Une fois qu’il en a eu le cœur net, il a procédé à l’arrestation des trois compères avant de les livrer à la police.

Al Ittihad Al Ichtiraki se fait de même l’écho de cette affaire et rapporte la réaction d’un responsable local de l’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) qui s’est dit consterné par les éléments dont il a eu à prendre connaissance concernant cette affaire. L’OMDH a décidé de ce fait d’approfondir l’enquête autour de la famille dont les membres interpellés ont déclaré qu’ils voulaient se débarrasser du nouveau-né n’ayant pas les moyens de l’élever.

Source:le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*