la détresse et l’isolement du malade d’Ebola racontée par cette terrible scène

0
791

Sans-titre-2

Le virus Ebola continue de s’accroitre en Afrique et de faire des ravages. Les malades sont retenus en quarantaine. L’aide alimentaire, la main d’œuvre et les soins médicaux étant toujours insuffisants, de plus en plus de patients s’enfuient de leur centre de soin.

Une vidéo (que vous pouvez voir au bas de cet article) diffusée par la chaîne de télévision d’information en continu, Euronews montre les images d’une scène d’une tristesse infinie qui raconte l’isolement et la solitude du malade parmi les « sains », les personnes non contaminées. Les faits ont eu lieu lundi dernier dans un marché au Libéria. L’homme habillé en rouge est un patient atteint du virus Ebola. Après s’être échappé du centre où il était retenu en quarantaine, il se réfugie dans un marché à la recherche d’eau et de nourriture. Équipé d’une pierre et d’un bâton, il menace quiconque s’approchant de lui.

Isolé, pointé du doigt

Happé par la foule, isolé, pointé du doigt comme une bête curieuse, le pauvre homme finit par être encerclé par les autorités sanitaires habillées comme des astronautes. Ces hommes tentent d’abord de le convaincre de revenir de son plein gré avant d’être obligés de l’attraper de force et de l’embarquer dans un camion de l’Unicef. La foule, celle des biens portants, manifeste a lors sa joie une fois le malade intercepté.

Des scènes de plus en plus fréquentes

Une habitante de la région affirme que les centres de quarantaine sont des endroits effrayants ou les soins sont insuffisants. « Les  patients sont affamés. Il n’y a pas d’eau et nourriture.  Le gouvernement doit faire plus », affirme-t-elle. Des scènes comme que celle-ci sont de moins en moins rares. « C’est la cinquième fois aujourd’hui qu’un malade d’Ebola quitte l’hôpital », affirme un passant.

Le virus Ebola continue de s’accroitre en Afrique. Le Libéria dépassé par la maladie a le plus haut taux d’infection avec 700 morts et plus de 1.300 cas suspects. Selon le dernier bilan de l’OMS, on dénombrait 3.069 cas, dont 1.552 décès au 26 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*