Une force spéciale pour les 25 plus grands délinquants marocains en Hollande

0
889

13eec61fdd

La mise en place d’un programme spécial visant à réintégrer les 25 plus grands délinquants d’origine marocaine à Haarlem, dans l’est des Pays-Bas, est un échec cuisant pour les autorités de la ville.

Ce programme se traduit par la création d’une task force composée de membres de plusieurs institutions : la police, le ministère de la justice, les services sociaux et d’autres partenaires. Il a été mis en place pour trouver des solutions, autres que répressives, aux 25 plus grands délinquants marocains de la ville, écrit Haarlems Dagblad. Sauf que cette structure spéciale n’a pas eu les résultats escomptés.

Selon le journal néerlandais De Telegraaf, 18 des 25 délinquants suivis par cette structure n’ont pas vu leur comportement s’améliorer. La faute selon le journal à certaines familles de ces délinquants « qui ne jouent pas le jeu » et qui se désintéressent complètement du protocole sous prétexte qu’elles n’ont plus d’ascendant sur leurs enfants.

Le journal décrit cette mission comme une structure censée sortir au moins une quinzaine de jeunes de la délinquance et les remettre « sur le droit chemin ». La publication considère également que la mission est un échec et pointe du doigt le désintérêt des familles de ces jeunes.

Mais cette structure spéciale ne s’avoue pas vaincue pour autant. Une nouvelle approche a été mise en place, dont la finalité est de mettre à disposition des familles des « conseillers » pour les aider durant ce protocole expérimental. Le journal reste tout de même sceptique car « à cause de leur comportements, ces délinquants ne sont pas encore prêts pour occuper un emploi ».

Source:bladi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*