Violents affrontements entre autorités et cultivateurs de kif

0
897

La région de Taounate a été le théâtre de violents affrontements entre membres des forces de l’ordre et des cultivateurs de cannabis de la tribu de Beni Barbar.

Récolte_chanvre1

Le 7 juillet dernier, une violente altercation a opposé les forces de l’ordre aux cultivateurs de cannabis dans la tribu de Beni Barbar car les autorités auraient voulu détruire des champs de kifs. « Une cinquantaine d’agents de nettoyage sont venus escortés par les forces de l’ordre pour détruire les terres étatiques cultivées de cannabis », rapporte Al Alam dans son édition d’aujourd’hui.

L’opposition a rapidement viré à la bataille rangée,  avec des jets de pierres des attaques à l’arme blanche. La rixe a fait plusieurs blessés des deux côtés.

Selon Al Alaml, « les opérations de destructions des champs de kifs connaissent chaque année des abus. La gendarmerie royale et les forces auxiliaires envahissent les maisons des cultivateurs sans avoir d’autorisation légale, prétextant la recherche de la plante ou des graines ». Une situation qui provoque la colère des cultivateurs de kif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*