Un vendeur ambulant en larmes raconte sa mésaventure avec la police

0
1060

Sans-titre-2

C’est en larmes qu’Abdelhak, un vendeur ambulant de figues de barbarie raconte au site Sraghna Online la mésaventure qu’il a connu avec la police, qui lui a confisqué ses marchandises et son chariot.

Selon son témoignage, les autorités locales ont saccagé les chariots des vendeurs ambulants et leur ont confisqué leurs marchandises, malgré leurs supplications. Au bord du désespoir, le malheureux marchand ambulant fond en larmes, annonce renoncer à la nationalité marocaine et demande quel est l’effet de la nouvelle constitution sur ces injustices. Non sans en appeler au roi Mohammed VI pour les régler, d’un éternel « Vive le roi ! ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*