Un condamné à perpétuité, succombe à une grève de la faim

0
570

 

is_110916_5p8zv_prison-cellule_sn635Abdeltazi Zouhri avait été condamné à perpétuité pour homicide volontaire, constitution d’une bande criminelle et vol.

Une sentence que le condamné n’avait pas supporté et contre laquelle il avait entrepris de protester en entamant, à la mi-mai, une grève de la faim qu’il a observée jusqu’à son décès, survenu en début de semaine : « Le détenu Abdelati Zouhri, incarcéré à la prison de Béni Mellal, est décédé mardi à l’hôpital provincial de la ville suite à une grève illimitée de la faim entamée le 13 mai », a en effet déclaré, dans un communiqué,

la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR). Durant sa grève de la faim, le détenu a dû être évacué à maintes reprises à l’hôpital. Son état préoccupant avait de nouveau, dimanche 29 juin, nécessité une hospitalisation, mais l’homme n’a pu, cette fois, être sauvé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*