Retards, vols annulés: « Vous avez droit à des indemnités allant jusqu’à 600 euros »

0
561

Nombreux sont les passagers à être victimes du retard d’un vol ou même d’une annulation. Pourtant, beaucoup ignorent que le droit européen oblige les compagnies aériennes à indemniser les passagers.Sans-titre-3

Trois vols ont été retardés de plus de 20 heures à l’aéroport de Bruxelles depuis vendredi. Des passagers pour Tanger au Maroc sont partis ce matin alors qu’ils auraient dû décoller hier midi. D’autres voyageurs pour Rhodes en Grèce ont attendu plus de 30 heures avant d’embarquer hier soir. Restent les passagers d’un vol pour Nador au Maroc. Leur avion est annoncé pour ce midi, alors que le décollage était prévu à 13 heures samedi. Avril dernier, nous vous parlions sur RTLinfo de l’une de nos internautes, Julie, qui avait obtenu des indemnités pour ses parents lésés lors d’un voyage vers Tenerife. Julie a fait valoir le droit européen la matière en passant par la société « Claim It ». Résultat: 400 euros d’indemnités pour les parents de Julie.

 

Chaque année 3 milliards d’euros ne sont pas réclamés en Europe

Alors, qu’est-ce que Clailm It et comment fonctionne cet outil utilisé par Julie ? Ralph Pais, fondateur de la société, est le mieux placé pour donner des explications: « Vous avez droit à des indemnités allant jusqu’à 600 euros si vous avez voyagé à partir d’un aéroport européen ou vers un autre aéroport européen, et vous avez été victime d’un retard de plus de 3 heures, votre vol a été annulé, ou surbooké. » En effet, selon le droit Européen (le règlement UE 261/2004) et selon la situation, les passagers ont droit à une indemnité comprise entre 250 et 600 euros par personne. Chaque année 3 milliards d’euros ne sont pas réclamés en Europe. Une somme à laquelle des millions de personnes par an ont tout simplement droit. « Seuls 7% des passagers sont au courant de leur droit à une compensation financière », fait savoir Claim IT.

 

Le plaignant introduit trois données

La société sollicite trois données sur son site: la date de voyage, le numéro de vol et quelques informations personnelles (nom, numéro de compte..). Ensuite, Claim It s’occupe de l’ensemble du processus. « J’ai été très satisfaite. C’est très rapide et on n’est tracassé par rien », avait fait savoir Julie. La société dépose à la place du plaignant la demande de compensation afin qu’il évite certaines lenteurs de la bureaucratie. Aucune somme d’argent n’est demandée. « Lorsque la compagnie aérienne vous indemnise, nous transférons l’argent sur votre compte bancaire, moins des frais de 25% pour nos services« , informe M.Pais, qui explique par la même occasion où se situe l’intérêt de Claim It dans cette démarche. Dans le cas où votre demande est refusée (en raison d’une guerre, d’une grève, ou de conditions météorologiques extrêmes) « aucun frais ne sera facturé pour nos services », a conclu Ralph Pais.

Analyse de la législation européenne sur les droits des passagers

TALBI TAOUFIK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*