Neder-over-Heembeek: Une famille marocaine tue ‘sauvagement’ son beau fils grec et fuit au Maroc

0
724

Bruxelles : Ils seraient au nombre de huit individus marocains, hommes, femmes et jeunes personnes, à s’être attaqués en pleine rue et devant témoins, à un jeune homme de 37 ans, le tuant à coups de barres de fer, de couteaux et de battes de base-ball.

En effet, un crime crapuleux a été commis en début de cette semaine, à Neder-Over-Heembeek (Bruxelles). La victime, Pantelis K, un jeune grec converti à l’Islam, qui avait successivement, épousé deux filles d’une famille marocaine résidente en Belgique, la famille Hannani.

Selon le site belge, lacapitale.be, Pantelis K a été tabassé et poignardé par la famille Hannani, sa propre belle-famille marocaine.

Converti à l’Islam, Pantelis, avait épousé deux sœurs de cette famille marocaine, Yousra H. et Mounia H, mais sa relation avec sa belle-famille s’est dangereusement dégradée. ‘‘Il a insulté la famille et a jeté le déshonneur sur elle!’’ s’est plaint un membre de cette famille.

Pantelis K, était décrit comme un ‘‘extrémiste djihadiste’’ et ‘‘menaçant’’. Il avait, selon la même source, fait l’objet d’une plainte judiciaire par sa belle-famille, ‘‘Il menaçait ses femmes. Aucune ne pouvait sortir sans être revêtue du voile intégral’’.

media_xll_6909137

Un acte de sauvagerie

La vengeance de la famille marocaine s’est faite en public, devant témoins et en toute sauvagerie. Selon le site dhnet.be, Pantelis K, prenait un verre au café L’Arc-en-ciel à Neder-over-Heembeek, lorsque plusieurs véhicules sont venus s’immobiliser devant lui, en faisant grincer leurs pneus.

Des témoins racontent : ‘‘Une dizaine de personnes en sortent et foncent directement vers Pantelis.. Vieux, jeunes, hommes ou femmes, ils étaient tous dans un état pas possible.. Après l’avoir frappé avec des pied-de-biche, des battes de base-ball et des couteaux, ils l’ont traîné par une jambe jusqu’au milieu du carrefour. Il ne bougeait déjà plus et il perdait beaucoup de sang. Un jeune homme d’environ 17 ans n’arrêtait pas de shooter dans sa tête. J’ai vu qu’une femme avec un foulard allait lui rouler dessus avec une voiture…’’

Fuite en groupe vers le Maroc

Les accusés marocains directement impliqués dans cet acte criminel seraient au nombre de 8 et de différents âges. Selon le site 7sur7.be, ils auraient tous pris la fuite vers le Maroc. Cette information a été confirmée de source judiciaire.

Quatre perquisitions ont eu lieu mardi dernier. Deux personnes ont été interpellées mais elles ont été relaxées après leur audition car elles n’étaient pas directement impliquées dans les faits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*