Les pays du Maghreb en état d’alerte! l’Etat islamique avance!

0
1581

kurdes-isis

Les services sécuritaires des pays du Maghreb ont enclenché une course contre la montre pour connaître le lieu où se préparent à se réunir les combattants de l’Etat islamique. Ces derniers vont désigner leur émir pour la région.

Mais où se tiendra le sommet de l’organisation de l’Etat islamique à l’issue duquel les jihadistes des pays d’Afrique du Nord (Maghreb Al Aqsa dans la terminologie des islamistes) désigneront leur émir ? C’est la question qui taraude les services de renseignement de plusieurs pays au Maghreb, en Afrique et même en Europe. Dans son édition de ce jeudi 3 juillet, Assabah avance que l’état d’alerte maximale ne concerne pas que des pays comme le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, mais également d’autres pays allant de l’Egypte et du Soudan aux pays de la région sahélo-saharienne. L’objectif est de parvenir, explique le journal, à mettre la main sur des jihadistes maghrébins ainsi que des représentants du Mali, du Niger et de l’Egypte, qui s’apprêtent à tenir un grand conclave pour annoncer à leur tour la création de l’Etat islamique au Maghreb. Assabah ajoute qu’au menu du jour, figure la désignation d’un émir mais, aussi, le renforcement de la coordination avec les leaders jihadistes en Syrie et en Irak.

Al Ahdath Al Maghribiya revient sur la création du califat islamique affirmant que si, pour certains, il s’agit d’une grave erreur stratégique, d’autres analystes estiment qu’il s’agit du passage à la troisième phase de ce mouvement pour s’emparer de la région. Akhbar Al Yaoum annonce en Une que Abou Bakr Al Baghdadi, chef du califat islamique récemment créé, prépare un assaut de grande envergure sur Bagdad. Il aurait mobilisé à cette fin pas moins de 500 kamikazes dont 50 marocains. Le quotidien écrit que les volontaires marocains ont appris la nouvelle avec une grande joie. « Ils ont une bonne réputation et sont très obéissants en plus d’être de véritables lions sur le champ de bataille », déclarent des sources à Akhbar Al Yaoum.

L’Etat islamique n’est que l’aboutissement de l’organisation Al Qaida qui a cédé beaucoup de terrain. C’est un mouvement encore plus violent et dont les combattants sont sans pitié aucune. Ils n’hésitent pas à perpétrer de vrais carnages comme lors de leur assaut en Irak, il y a deux semaines à peine. Aujourd’hui, le principal souci des responsables des pays du Maghreb est de voir l’Etat islamique prendre racine dans la région.

Source:le360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*